Tout ce que vous souhaitez savoir sur les animaux de compagnie
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souris : avant de craquer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koedseryz
Inconnu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Alsace (67)
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Souris : avant de craquer...   Mer 9 Juil - 17:31

La souris, au même titre que tout animal de compagnie, doit être adoptée de manière réfléchie. Sa petite taille amène bien souvent les gens à la considérer comme un animal facile d'entretien, avec lequel on ne s'engage pas pour longtemps avec des frais largement réduits... Mais c'est loin d'être le cas ! Et quand c'est la mauvaise surprise (elles sont fréquentes), on n'a pas prévu le nécessaire, et la pauvre souris déguste... Voici des conseils qui vous amèneront à bien réfléchir avant l'acquisition d'une souris, puis à éviter toute mauvaise surprise après son acquisition si vous avez décidé de vous lancer !

1) Odeurs, entretien

Bien souvent, les débutants demandent "quelle odeur ont les souris ?" en pensant que vu sa taille, elle doit pas sentir bien fort...
Et bien pour être sincère les souris ne sentent pas bon ; enfin pas la souris en elle-même, mais son urine ! En particulier le mâle, qui sent comme 5 femelles dans une même cage, et qui a souvent la sale habitude de répandre son urine partout ! Alors vous serez prévenus.

Pour limiter les odeurs, il est conseillé de prendre des cages en plexiglas, qui retient les odeurs, et de répandre du foin odorant sur la litière (mais pas trop car les souris en grignotent beaucoup et il peut dégager de la poussière). Pas de désodorisants vendus en animalerie, ils sont dangereux pour vos souris (comme la plupart des produits d'entretien vendus là-bas...)

Quant à la litière, elle ne devra en aucun cas être composée de copeaux ! Non seulement ils sont poussiéreux, mais de plus, mélangés à l'urine, ils dégagent du phénol très dangereux pour les voies respiratoires d'un si petit animal ! Préférez les litières composées de chanvre, de lin ou encore de rafles de maïs (mais cette dernière n'est pas très confortable...) Sachez que la plupart des problèmes respiratoires viennent d'une litière pas adaptée...

Malgré toutes ces astuces, un cage devra être en moyenne lavée intégralement (avec tous les accessoires) une fois par semaine (à l'eau chaude, avec de la javel ou mieux, du vinaigre blanc). Pour un mâle, maximum deux fois : en effet, trop de nettoyage le pousserait à uriner de plus belle !

2) Cohabitation mâles/femelles

Il faut absolument savoir que seules les femelles peuvent cohabiter dans le calme. Dans une cage adaptée, on peut les faire vivre en groupe, si toutefois de nouvelles arrivantes ne sont pas intégrées trop brutalement dans un groupe déjà constitué, car la hiérarchie chez les souris est très marquée : il y a les dominants, les dominés... Plus il y a de souris, et plus cette hiérarchie sera complexe. Un grand groupe de souris se séparera en plusieurs petit groupe. C'est très intéressant à observer.

En revanche, il ne faut pas trop compter sur la cohabitation entre mâles... Même des frères peuvent, une fois adultes, se battre très violemment (ça peut aller jusqu'à la mort de l'un des deux mâles)... Il vaut mieux, pour leur sécurité, garder les mâles en cages séparées... N'oubliez pas qu'avec les souris, tout peut aller très vite, des relations amicales entre mâles peuvent changer radicalement du jour au lendemain !

Quant à la cohabitation entre un mâle et une femelle, elle est plus que déconseillée ! Le mâle aura vite fait de féconder la femelle, qui aura une portée. Si vous laissez le mâle malgré tout, il pourra la féconder à nouveau juste après cette portée, ce qui épuiserait complètement la femelle... Parfois jusqu'à la mort.

Mais nous reparlerons de reproduction plus tard !

3) Problèmes de santé

La partie la plus embêtante... Il est aussi impératif de savoir que les souris sont des animaux fragiles, facilement déstabilisées par un changement d'environnement ou un environnement pas adapté...

Les problèmes récurrents sont nombreux : problèmes respiratoires (difficiles à guérir), problèmes de peau (gale, teigne), ou encore kystes, abcès, et enfin tumeurs qui apparaissent avec l'âge et sont non seulement chères mais difficiles à opérer... On ne conseille pas de pratiquer cette opération chez un animal déjà bien âgé, mais sachez qu'une tumeur le conduira à la mort ; elle peut grossir démesurément et métastaser (c'est à dire se propager dans toutes les parties du corps...)

Comme tout animal, quand votre souris souffre trop, ne mange plus, se déplace difficilement, il faut sérieusement songer à l'euthanasier pour lui éviter toute souffrance inutile...

D'où l'intérêt d'avoir à disposition un véto spécialisé en NAC (nouveaux animaux de compagnie) habilité à soigner de si petits animaux ; bien souvent les vétérinaires connaissent mal ces animaux et n'ont pas les traitements appropriés pour de bonnes chances de guérison ou de réussite en cas d'opération...

Sachez enfin que la souris est un petit animal certes, mais les frais véto sont coûteux (en moyenne 30 euros pour une consultation "banale", une centaine d'euros l'opération !), et comme elle est fragile, ils viennent vite et toujours au mauvais moment ! Vous devez être prêts à assumer cette part de responsabilité et ne pas laisser votre souris souffrir, on appelle cela de la maltraitance...

4) Jeux, sorties, câlins...

La partie la plus amusante !

La souris est un animal très joueur, vous serez passionné par ses diverses occupations. Sa cage devra contenir un certain nombre d'échelles, de ponts suspendus, de hamacs, afin qu'elle ne s'ennuie pas (et vous non plus) ! La roue est aussi un très bon jeu, cependant elle devra être sans barreaux. Certaines roues dites "sécurisées" ne le sont pas, observez bien la roue avant tout achat...

Mais ce n'est pas tout ! Elle apprécie les explorations et vous pourrez lui aménager des sorties surveillées (de préférence sur une table où vous la verrez bien). Sachez que les souris (ou du moins les souris adultes) ne sautent pas de haut, mais faites tout de même attention, leur caractère aventureux peut occasionner des chutes...

Quant à l'apprivoisement, il dépend beaucoup des souris. Elles ont toutes des caractères différents à prendre en compte, mais vous pouvez faire en sorte qu'elles viennent plus facilement vers vous en leur proposant régulièrement des friandises dans votre main, ou en les manipulant tout en douceur. Selon leur caractère, elles seront plus ou moins apprivoisables, certaines iront même jusqu'à se faire câliner dans vos mains sans bouger ! D'autres resteront plus sauvages, mais n'oubliez pas que de toute manière, pour avoir sa confiance, il faut la traiter avec respect !

Et cela finira toujours par payer avec elles !

5) Nourriture

Prenez toujours un mélange "spécial souris". Certains mélanges pour rats sont aussi adaptés, il faut regarder les proportions sur la boîte. Il est conseillé de ne pas donner un mélange avec un taux de protéines au-dessus de 17%, cela peut provoquer des allergies...

L'eau est évidemment à donner à volonté, et toujours fraîche.

Vous pouvez donner des friandises mais de façon contrôlée. Jamais de chocolat, il est dangereux ! Préférez des aliment plus sains, comme les noix (éviter les amandes), les graines grasses (comme le pignon), le tout petit bout de fromage, la croquette pour chat, le lait de soja (pas de lait de vache, elles ne digèrent pas le lactose). Mais n'abusez pas de ces choses-là, les souris sont aussi sujettes à l'obésité !

Quand votre souris est malade ou montre une baisse de forme, vous pouvez ajouter des vitamines (le Tonivit est conseillé) dans son eau de boisson ou, encore mieux, dans du lait de soja (environ un bouchon de bouteille par souris). Sa nourriture devra être plus riche pour maintenir son poids... Demandez conseil à votre véto si besoin.

La pierre minérale n'est pas nécessaire, et donne des problèmes aux reins.

6) Matériel à prévoir

Alors, vous êtes décidés ? Voici ce que vous devrez impérativement acheter pour débuter :

Il y a bien sûr la cage. On conseille minimum 600 cm² par souris. Mais plus, ce n'est pas du luxe ! Elle sera placée à l'abri des courants d'air.

* Cages à barreaux : retiennent moins les odeurs mais plus amusantes pour les souris. L'espacement des barreaux doit être grand maximum 8 mm...
* Cages en plexiglas : retiennent mieux les odeurs, mais offrent moins de possibilité pour jouer (cependant il est possible de les aménager avec un peu d'imagination !) règle bien souvent les problèmes de fugue si les barreaux du haut ont le bon espacement. Elle protège aussi des courants d'air.

Il y a la litière. Référez-vous en à la rubrique "Entretien" !

Les jeux sont aussi très importants. Référez-vous en à la rubrique "Jeux, sorties, câlins".

Pour la nourriture, il faudra prévoir une gamelle, de préférence lourde et étroite pour qu'elles ne la renversent pas ou qu'elles fassent pipi ou caca dedans. Pour la boisson, on a deux solutions : le biberon, qui garde l'eau au propre mais reste difficile à laver, et la gamelle, vite salie mais plus facile à laver.

On conseille aussi aux débutants d'acheter des vitamines ainsi que d'autres vitamines telles que le "rongeur digest" pour aider à la digestion de votre nouveau pensionnaire qui aura un peu de mal avec le changement de lieu et bien souvent de nourriture.

7) Lieu d'adoption

Les différents lieux où vous pouvez adopter sont divers et variés et font polémique, à vous de choisir...

* Animalerie : bien souvent on y récupère des animaux malades ou des femelles pleines. Ce n'est pas conseillé du tout même si c'est une solution de facilité...
* Particulier : de nombreux particuliers donnent des petits qu'on fait leur femelle venant d'animalerie (on appelle cela une portée kinder) et sont dans la détresse. Les aider est un bon moyen d'avoir votre souris, et ce à titre gratuit. En revanche, évitez les particuliers douteux qui ont fait une portée à leur souris 'pour voir' et qui n'ont pas les capacités réelles de s'en occuper !
* Eleveur : on trouve des éleveurs sérieux mais ils sont rares. Sachez que belle souris ne rime pas avec bonne santé. Certains pratiquent la consanguinité... À vous de vous positionner à ce sujet.
* Association : les associations récupèrent aussi les souris. Pourquoi ne pas les aider ?

Et surtout n'oubliez pas de ne pas vouloir adopter une souris à tout prix qu'importe sa santé, de ne pas intégrer un animal à un groupe avant au moins une semaine de quarantaine au préalable et de faire l'intégration progressivement pour éviter toutes bagarres.

Relisez bien ce sujet pour être sûrs de vous, tout ce qui a été dit est primordial !

Pour en savoir plus (ce texte est très résumé), n'hésitez pas à poser des questions dans la rubrique appropriée...


À venir : un article sur la repro des souris... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Souris : avant de craquer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help souris sauvage pleine
» Après la mise bas
» Quels sont les symptomes de la gestation chez la souris ?
» Traitement du bois avant de le donner aux souris
» ma souris est morte a 6 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux de compagnie :: Zone Animale :: Présentations - Questions - Réponses :: Les Rongeurs :: Les Souris :: Ce qu'il faut savoir avant l'achat-
Sauter vers: